5 Bâtir une communauté

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure d’identifier les moyens de construire une communauté avec les étudiantes et étudiants comme assistante ou assistant d’enseignement (AE).

Bâtir une communauté en ligne

Lorsque les étudiantes et étudiants ont l’occasion d’interagir les uns avec les autres, ils peuvent nouer des relations et faire des connaissances, ce qui est important pour développer le soutien social et le sens de la communauté. Le sentiment de communauté peut être associé à une plus grande motivation à apprendre et à un apprentissage efficace.

En tant qu’AE, vous pouvez favoriser un sentiment de communauté en étant socialement présent et en offrant des interactions entre étudiantes et étudiants à trois niveaux : d’étudiant à étudiant, d’étudiant à AE et d’étudiant à contenu. La mise en œuvre des techniques et activités d’enseignement suivantes va au-delà de votre rôle de base en tant qu’AE. Ce ne sont que quelques idées sur la façon de construire une communauté avec vos étudiantes et étudiants et nous vous encourageons à explorer d’autres techniques.

Les interaction entre étudiantes et étudiants

L’objectif de ces interactions est de donner aux étudiantes et étudiants l’occasion de se connaître. Vous trouverez ci-dessous une liste d’activités que vous pouvez mettre en œuvre avec votre groupe d’étudiantes et étudiants. Il est important de faire les présentations le premier jour, mais pensez à mettre en place ce type d’activités tout au long du cours. Mieux encore, à chaque session ! Prévoyez environ 5 à 10 minutes pour une activité avec un groupe d’étudiantes et étudiants plus restreint (~15 personnes). Pour un groupe plus important dans un cadre en ligne (>15 personnes), envisagez d’utiliser la fonction de répartition en petits groupes de Zoom ou d’Adobe Connect.

Avant de présenter l’activité, expliquez à vos étudiantes et étudiants le but de l’activité. En outre, donnez toujours la possibilité de participer. Certains étudiantes et étudiants peuvent ne pas se sentir à l’aise pour participer à des activités interpersonnelles dans le cadre d’un cours. Par conséquent, il est préférable de ne pas forcer la participation, mais plutôt de les laisser passer quand c’est leur tour.

Les activités potentielles sont les suivantes :

Introduction/contrôle virtuel : En utilisant la méthode de la balle/baton, les étudiantes et étudiants auront l’occasion de se présenter, de faire le point avec le groupe sur leur situation actuelle et/ou de partager un événement particulier avec le groupe dans une session de vidéoconférence (p. ex., Zoom, Teams, Adobe Connect) ou dans un forum de discussion . Celui-ci peut être ouvert ou structuré. Les introductions structurées peuvent inclure, le partage de votre nom, votre spécialité, l’année où vous êtes, d’où vous venez ou où vous vivez actuellement, vos projets après l’université.

Ressource : Comment créer des enregistrements virtuels

Questions de sondage : Cela peut se faire en ligne, de manière anonyme, par le biais d’un outil de sondage (p. ex., Menti, Google Forum, Poll Everywhere) en posant aux étudiantes et étudiants des questions pour apprendre à se connaître et en organisant une discussion sur les similitudes et les différences au sein du groupe d’étudiantes et étudiants. Cette méthode peut être mise en œuvre de manière synchrone ou asynchrone.

Ressources: Advantages for poll questions, 10 ways to use poll questions

Interactions entre l’AE et les étudiantes et étudiants

Les activités qui favorisent les interactions entre les étudiantes et étudiants et l’AE contribuent à créer un environnement de classe positif et inclusif et à motiver l’engagement des étudiantes et étudiants dans la communauté scolaire. En mettant en œuvre certaines de ces activités dans de petits groupes d’étudiantes et étudiants, cela pourrait favoriser les interactions entre étudiantes et étudiants.

Parmi les activités possibles, on peut citer :

Co-créer des attentes de classe : Permettre à chaque étudiantes et étudiants de fournir des attentes pour des activités d’apprentissage synchrones et asynchrones pour la classe. Cela peut être fait à l’aide d’un outil de sondage en ligne (p. ex., Menti, Google Forum). Vous pouvez également répartir les étudiantes et étudiants en groupes de 2 à 5 pour discuter, créer une liste d’attentes et l’envoyer à l’AE. L’AE peut assurer un suivi en résumant les attentes et en en discutant avec les étudiantes et étudiants.

Ressource: How to co-create class expectations

Démarrage-arrêt-continuation : Les étudiantes et étudiants peuvent travailler individuellement ou en petits groupes lors d’une session de vidéoconférence synchrone afin de donner leur avis sur ce que leur professeur devrait commencer à faire, ce qu’ils devraient arrêter de faire et ce qu’ils devraient continuer à faire dans la classe/le cours. En outre, cela peut être fait de manière asynchrone sur Miro, Menti, Google Forums, Padlet, etc. Les AEs devraient faire un suivi en résumant les résultats et en discutant de la manière dont ils prévoient de répondre aux préoccupations.

Ressource: How to implement start-stop-continue feedback

Interviewer l’AE : Les étudiants peuvent être répartis en petits groupes dans une session synchrone afin de développer des questions pour l’instructeur. Cela peut se faire dans le cadre de l’apprentissage de l’AE, ou en posant des questions sur le contenu du cours. En tant qu’AE, il est important de fixer des limites claires quant aux types de questions que les étudiants peuvent poser. Cette activité peut également être mise en œuvre par le biais d’un forum de discussion asynchrone.

Ressource: How to implement the ‘interview the TA’ activity

Interactions entre les étudiantes et étudiants et le contenu

Ces activités aideront les étudiantes et étudiants à s’engager activement dans le matériel appris par le biais d’un DGD, d’un tutoriel de laboratoire, etc. Tout comme les interactions entre étudiantes et étudiants, la mise en œuvre de ces activités en petits groupes pourrait favoriser les interactions entre étudiantes et étudiants.

Parmi les activités possibles, on peut citer :

Penser-Paire-Partager : L’AE pose une question, une déclaration, un problème, une situation ou une idée aux étudiantes et étudiants. Il leur est d’abord demandé de réfléchir individuellement à la question (ou à la déclaration, au problème, à la situation ou à l’idée), puis les étudiantes et étudiants sont invités à se mettre par deux et à partager/discuter de leurs réponses entre eux. L’AE peut choisir des paires au hasard pour obtenir des réponses et engager les étudiantes et étudiants dans une discussion plus large sur le sujet. Cette activité fonctionne bien dans le cadre d’une session de vidéoconférence synchrone.

Ressource: How to implement Think-Pair-Share

Billet de sortie : Également connu sous le nom de carte de sortie, il permet aux étudiantes et étudiants de donner un retour d’information à faible risque à l’AE. Elle permet à l’AE de savoir ce que les étudiantes et étudiants ont retenu d’une DGD ou d’une séance de laboratoire. Vous pouvez identifier une question à laquelle vous souhaitez que vos étudiantes et étudiants répondent pendant une session synchrone et ils devront répondre à cette question avant la fin de la classe/session.

Ressource: Types of ticket out the door questions.

Résolution structurée des problèmes : Cette activité donne aux étudiantes et étudiants l’occasion de résoudre des problèmes complexes, basés sur le contenu, dans un délai précis. L’AE peut créer des problèmes suffisamment complexes pour que les étudiantes et étudiants soient obligés d’utiliser des techniques de résolution de problèmes sophistiquées. Les étudiantes et étudiants peuvent travailler en groupe dans une session synchrone pour résoudre le problème en utilisant les étapes fournies (p. ex., la technique de résolution de problèmes en 6 étapes de Dewey). Les étudiantes et étudiants peuvent également compléter les problèmes basés sur le contenu avec les instructions fournies de manière asynchrone et soumettre leur travail via Brightspace à un moment précis.

Ressource: How to use Structured Problem Solving

Pour approfondir
  • Voici une liste d’activités d’apprentissage actif plus spécifiques que vous pouvez mettre en œuvre dans un cadre de DGD ou de laboratoire.
À suivre

Le chapitre suivant traite de ce qu’il faut faire lorsque les choses tournent mal.


Veuillez nous contacter pour nous faire part de vos questions, suggestions, et préoccupations. Nous vérifions ce formulaire chaque semaine et nous continuerons à mettre à jour ce guide à mesure que la situation évolue.

License

Icon for the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License

Enseignement à distance : un guide pour les assistantes et assistants d'enseignement by Meredith Allen, Alisha Szozda, Jeremy Kerr, and Alison Flynn is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License, except where otherwise noted.

Share This Book