Glossaire

Apprentissage automatique  : un domaine de l’intelligence artificielle qui se sert de données et d’algorithmes, pour imiter (avec de plus en plus de justesse) comment les individus apprennent.

Banque terminologique  : une base de données semblable à un dictionnaire, qui contient des termes ainsi que des informations sur les termes comme des définitions, des synonymes, des équivalents dans d’autres langues et des notes sur les modalités de leur utilisation (p. ex., s’ils appartiennent à une variété linguistique spécifique, comme l’anglais ou le français canadien).

Concordancier bilingue  : un outil qui permet de saisir un terme de recherche et de récupérer tous les exemples de ce terme de recherche à partir d’un corpus parallèle. Les phrases en langue source (contenant le terme de recherche) sont affichées dans une colonne et les traductions de ces phrases en langue cible sont affichées dans une colonne parallèle.

Corpus  : une large collection de textes en format électronique qu’il est possible d’interroger à l’aide d’outils comme les concordanciers.

Corpus parallèle  : un corpus bilingue qui contient des textes sources alignés avec leurs traductions. Les textes sont décomposés en phrases et chaque phrase du texte source est liée à sa traduction dans le texte cible. Un concordancier bilingue peut être utilisé pour récupérer les phrases en langue source contenant un terme de recherche et pour les afficher vis-à-vis les phrases équivalentes en langue cible.

Interprétation  : le transfert d’un message d’une langue parlée ou d’une langue de signes vers une autre.

Langue cible  : la langue dans laquelle la traduction se fait (c’est-à-dire la langue d’arrivée).

Langue source :  la langue du message d’origine à traduire (c’est-à-dire la langue de départ).

Localisation  : traduction qui va au-delà d’une langue donnée (p. ex. anglais, français) et prend en considération une variété linguistique régionale et ses conventions, préférences culturelles (p. ex. l’anglais canadien, le français canadien).

Paramètres régionaux  : une combinaison de langue et de région ainsi que des préférences, et des conventions linguistiques et culturelles qui s’y rattachent (p. ex. Canada français, la Belgique d’expression française).

Portail :  une plate-forme Web spécialement conçue qui collecte des informations provenant de différentes sources et les présente de manière uniforme.

Terme  : un mot ou une expression d’un domaine spécialisé de la connaissance.

Texte cible  : le texte traduit (c’est-à-dire le texte final).

Texte source  : le texte contenant le message qui doit être traduit (c’est-à-dire le texte de départ).

Traduction  : le transfert d’un message écrit d’une langue à une autre.

Traduction automatique  : un type de logiciel qui prend un texte source écrit dans une langue et produit un texte cible dans une autre langue.

Traduction automatique fondée sur des règles  : la toute première approche de la traduction automatique qui a tenté d’amener les ordinateurs à procéder à un traitement du langage écrit  à l’aide de grands dictionnaires bilingues et d’ensembles complexes de règles de grammaire.

Traduction automatique neuronale  : une approche de la traduction automatique qui se base sur un corpus de même que sur l’utilisation de réseaux de neurones artificiels et des techniques d’apprentissage automatique. Le logiciel, qui est fourni avec un volumineux corpus parallèle de textes et de leurs traductions, consulte les textes déjà traduits et « apprend » à traduire de nouveaux textes.