Introduction – Le quoi et le pourquoi des REL

Que sont les ressources éducatives libres? [1]

REL = Gratuit + 5 R

Les REL sont des ressources pédagogiques disponibles gratuitement en libre accès. Des manuels aux cours, les REL peuvent aussi être des vidéos, des balados, des tests et des exercices, des sites web, des logiciels, des simulations, des études de cas, des diapos, etc. Ces ressources peuvent être largement diffusées et adaptées parce qu’elles sont gratuites pour les usagers et ne font pas l’objet des restrictions de droit d’auteur habituelles. Cette ouverture est le plus souvent indiquée à l’aide d’une licence Creative Commons.

Que peut-on faire avec une REL? Les 5 R

Représentation visuelle des 5 R: Retenir, Réutiliser, Réviser, Remixer et Redistribuer
Attribution : D. Wiley, “Defining the ‘Open’ in Open Content and Open Educational Resources,” CC BY 4.0. Définitions adaptées de : SUNY OER Services, “5Rs of OER” [Infographique], CC BY 4.0.

Avantages des REL

  • Les REL sont abordables pour les étudiants, ce qui rend leur éducation plus accessible.
  • Elles peuvent être personnalisées et adaptées au contexte du cours, ce qui enrichit l’activité d’enseignement et d’apprentissage.
  • Les étudiants peuvent bénéficier de plusieurs modes d’apprentissage car les REL permettent d’incorporer divers formats de contenu (texte, audio, vidéo ou multimédia) ainsi que des éléments interactifs.
  • Un accès contenu et à distance étant donné que la plupart des REL sont numériques, ne nécessitent pas un code d’accès et n’ont pas de date d’expiration.
  • Contribuent à la réussite des étudiants et à l’achèvement des études en allégeant leur fardeau financier sans avoir d’impact négatif sur leur apprentissage.[2]

L’adaptation de REL existantes et la création de nouvelles ressources sont également des occasions de rendre le matériel de cours plus accessible, inclusif et représentatif pour les apprenants, une flexibilité qui manque souvent dans les manuels scolaires traditionnels. Comme les REL ne sont pas créées par satisfaire un marché commercial, elles peuvent traiter de sujets et inclure des perspectives qui seraient autrement négligés.

Que sont les licences Creative Commons (CC)?

Les licences Creative Commons fonctionnent comme une permission. Lorsqu’un auteur appose une des six licences sur son œuvre, il garde son droit d’auteur mais permet au public de la partager, de la remixer et de la réutiliser légalement sans avoir à demander la permission ou à payer des frais supplémentaires, pourvu que les conditions de la licence soient respectées.

Les licences Creative Commons se composent de deux éléments : le logo CC et des icônes représentant une combinaison de conditions (qui peuvent aussi être représentées par deux lettres ou écrites au long).

Représentation visuelle des six licences Creative Commons et des quatre conditions: Attribution, Partage dans les mêmes conditions, Pas d'utilisation commerciale et Pas de modification
Attribution : Icônes Creative Commons, Creative Commons, CC BY 4.0.

La plus ouverte de ces licences est CC BY, n’exigeant que l’attribution. La plus restrictive (mais tout de même plus ouverte que l’approche “tous droits réservés” du droit d’auteur) est CC BY-NC-ND, qui exige l’attribution mais ne permet pas l’utilisation commerciale et les adaptations.

Note : Les ressources avec la condition ND ne sont techniquement pas des REL. ND indique que l’usager ne peut pas modifier la version originale pour l’incorporer à une nouvelle ressource. Cette condition va à l’encontre de deux des cinq R : réviser et remixer.

Pour en savoir plus à propos des licences CC, visitez le site web de Creative Commons.


  1. Cette section est une reproduction du guide REL de la Bibliothèque de l'Université d'Ottawa, "Ressources éducatives libres", CC BY 4.0
  2. V. Clinton & S. Khan, (2019), “Efficacy of Open Textbook Adoption on Learning Performance and Course Withdrawal Rates: A Meta-Analysis,” AERA Open, CC BY-NC 4.0. R.S. Jhangiani et al., (2018), “As Good or Better than Commercial Textbooks: Students’ Perceptions and Outcomes from Using Open Digital and Open Print Textbooks,” The Canadian Journal for the Scholarship of Teaching and Learning 9(1). C. Hendricks et al., (2017), “The Adoption of an Open Textbook in a Large Physics Course: An Analysis of Cost, Outcomes, Use, and Perceptions,” The International Review of Research in Open and Distributed Learning 18(4), CC BY 4.0. H.M. Ross et al., (2018), “Open Textbooks in an Introductory Sociology Course in Canada: Student Views and Completion Rates,” Open Praxis 10(4), CC BY 4.0.

Partagez ce livre